jeudi 3 mars 2016

Carnets de voyage à Cuba - un musée automobile à ciel ouvert (2/3)


Ce que j'ai adoré à Cuba: la facilité de rencontrer les cubains: dans la rue, à l'arrêt d'un improbable bus bondé, dans un magasin, sur la plage...
Si vous louez une voiture, n'hésitez-pas à prendre des gens en stop, de toutes façons, si vous demandez votre chemin (étant donné que la plupart des panneaux indicateurs sont illisibles ou ont disparu), les gens monteront dans votre voiture pour vous indiquer le chemin, et vous demander de les déposer à destination par la même occasion (mais comment refuser), et vous pourrez découvrir plein de choses en discutant. Ne vous attendez pas à ce qu'ils critiquent leur gouvernement, mais ils vous indiqueront des coins à découvrir et plein d'anecdotes pour mieux comprendre leur quotidien.
Vous pouvez aussi facilement embarquer dans ces belles automobiles américaines d'un autre âge, dont certaines roulent avec un moteur de tracteur, ou un mélange de lisier de porc et de papier journal en guise de carburant. Mais comme partout on peut lire "Vamos bien !", tout va bien !!!!
C'est dans une belle auto au volant rouge d'un autre âge que je suis arrivée, moteur et feux éteints dans un village à la nuit tombée (pour ne pas éveiller les soupçons des voisins car la restauration et la pêche aux langoustes sont des activités totalement illicites pour les habitants) dans une famille cubaine pour faire un délicieux repas de langoustes fraichement pêchées.

 

2 commentaires:

  1. J'y monterais bien pour une petite balade . Superbes voitures avec la nostalgie des années 50 .

    RépondreSupprimer


Merci de me laisser un commentaire, cela me fait tellement plaisir de savoir ce que vous pensez !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...