mercredi 10 juin 2015

La Cigogne Volubile - Agadir, Maroc - mai 2015





Suite du voyage au Maroc, dans le cadre de La Cigogne Volubile, salon du livre jeunesse des Instituts Français du Maroc. Je vous emmène aujourd'hui à Agadir, toujours sur la côte Atlantique. Cliquez sur la vidéo ci-dessus pour une ambiance sonore marocaine et berbère.


L'entrée de l'Institut Français avec des calicots présentant les auteurs invités.






Le matin, j'ai animé un atelier avec une association d'aide aux enfants en situation difficile.
 aux Enfants en Situation Difficile (officiel)






Ces enfants étaient soigneux et appliqués, volontaires et d'une sagesse exemplaire, c'était un vrai régal que de faire cet atelier carnet de voyage avec eux. Bien sur, le temps était court, si court, mais ils ont pu voir les carnets de voyage que j'avais apportés, découvrir quelques techniques et réaliser une oeuvre collective. C'est un début qui j'espère leur donnera des pistes pour créer par eux-mêmes ensuite.



J'ai adoré travailler avec ce groupe. D'ailleurs, il n'y a qu'à voir les sourires et la concentration sur leurs visages pour comprendre que c'était réciproque !




Je suis désolée de cacher les bouilles craquantes de ces enfants studieux et attentifs, mais c'est par respect pour eux, vous l'aurez bien compris.


Ensuite, l'envie de revoir Agadir (30 ans après mon premier voyage) a été plus forte que l'envie de me reposer, direction le souk d'Agadir (bon, rien à voir avec celui de Marrakech, impossible de se perdre ici !).




A Agadir, nous avons fait la connaissance d'Halima Hamdane, conteuse, avec qui nous avons eu un coup de foudre amical et professionnel réciproque. C'était comme si nous nous connaissions tous les trois depuis toujours !  Quand à l'ami Bruno Pilorget, nous l'avons croisé à l'hôtel avant de rentrer sur Marrakech, car nous étions à Agadir pendant qu'il était à Marrakech et inversement !



Après nos emplettes au souk: eau de rose, poudre de bois de réglisse, babouches rouges brodées (nous sommes soeurs de babouches Halima et moi à présent) et autres trésors locaux, nous nous sommes attablés devant un déjeuner gargantuesque de poissons grillés, frits et en tajine... Malgré la chaleur écrasante (pas loin de 40 degrés, augmentés par la chaleur du grill situé juste à côté de notre table), nous avons vraiment apprécié ce déjeuner qui avait quelque chose de magique et qui était hors du temps.

 

Après cette promenade au souk, nous sommes rentrés retrouver la fraicheur de  l'Institut Français, pour la suite de cette journée de rencontres. 



J'ai animé un second atelier avec des élèves du Lycée Français d'Agadir, atelier dont je n'ai hélas qu'une seule photo à vous montrer, prise à la fin de la journée, avec des petits élèves, vifs et dynamiques, pas du tout abattus par la chaleur.


J'aimerais tout particulièrement remercier l'ensemble de l'équipe de la médiathèque d'Agadir, les enseignants et les encadrants qui accompagnaient les enfants. Sans vous, rien n'aurait été possible. Merci aussi à tous les enfants pour leur enthousiasme communicatif et leur joie de vivre ! 

Voilà, j'espère que ce petit voyage vous a plu. La suite du voyage se déroulera à Marrakech. A bientôt, et d'ici là, bon(s) voyage(s) à vous.




1 commentaire:

  1. On sent les épices d'ici et les sourires d'enfants font plaisir. Cat

    RépondreSupprimer


Merci de me laisser un commentaire, cela me fait tellement plaisir de savoir ce que vous pensez !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...