lundi 4 novembre 2013

Stage de carnets de voyage à Meknès (et Fez) au Maroc du samedi 26 octobre au samedi 2 novembre 2013 (1)


Me voici rentrée d'un stage de carnets de voyage au Maroc (stage que j'ai animé pour l'agence "Partir Seule" et dont je vous reparlerai).

Cela fait près de 30 ans que je vais régulièrement au Maroc: Al Hoceima, Casablanca, Oualidia, Agadir, Essaouira, Marrkech, Zagora, Ouarzazate, les cascades d'Ouzoud, Aït Ben Haddou... j'aime beaucoup ce pays dont j'apprends la langue petit à petit...




A peine arrivés, nous avons filé chez le marchand de tapis et gribouillé à même le sol et les tapis, osant même, pour ma part, déballer ma bouteille d'encre de chine indélébile...



Petit à petit, le décor et la multitude de détails autour de nous a commencé à prendre place sur le carnet...



Après avoir bu le traditionnel thé à la menthe (et, pour certains d'entre nous, craqué pour un tapis), nous sommes montés sur la terrasse du marchand (en visitant sa maison en cours de restauration - superbe maison d'ailleurs).



Le soleil était chaud et assis par terre sur des tapis, nous avons dessiné la silhouette de la ville avant de nous attaquer aux pots de céramique bleue.





Après cette première balade dans la médina et le souk de Meknès, nous avons déjeuner chez Omnia, restaurant que je ne recommande pas, mais alors pas du tout.  Nous étions les seuls clients, le propriétaire, allongé, se grattait les pieds en regardant la télé, la salle n'était pas vraiment propre, et j'ai laissé la viande d'agneau de mon tajine car elle était avariée.  Puis, on nous a servi un thé avec des gâteaux secs, nous pensions que c'était généreusement offert par la maison parce que nous n'avions rien commandé, mais on nous l'a facturé.  L'addition (salée) correspondait à un repas dans un restaurant chic, et certainement pas à l'infâme repas servi dans cette gargote.  Le jeune homme qui nous a servi nous a même couru après dans la rue voulant nous arnaquer de quelques dirhams supplémentaires car nous avions bu deux verres de thés chacun.
Bref, une très mauvaise adresse, contrairement à ce que l'on peut lire sur internet (ce fut l'addition la plus grosse de tout notre voyage, et le repas, sans conteste, le plus mauvais).
Je précise, à toutes fins utiles, que je mets rarement des commentaires négatifs sur mon blog, que j'ai l'habitude de voyager, que je mange avec plaisir ce que je découvre sur place, que la gastronomie des pays que je visite m'enchante tout autant que la cuisine simple (et non moins délicieuse) faite par les mamans, que je peux manger avec des baguettes ou mes doigts, que je n'ai pas besoin de pain, ou de fromage à tous les repas... bref que je ne suis pas une touriste qui veut manger comme à la maison et qui compare tout par rapport à la France.




Malgré cela, l'attente entre les plats nous a permis de poursuivre le déroulé de nos carnets...

A bientôt pour d'autres pages de carnet...





2 commentaires:

  1. Couleurs chatoyantes, un beau ciel bleu et le fer forgé, de la dentelle ; Merci Antonia de partager ce que tu vis et ce que tu fais . Ca met le coeur en joie ; ça fait rêver...

    Arlène

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Arlène, cela me fait plaisir de te voir passer par ici et de lire ton commentaire !
    MERCI !!!!

    RépondreSupprimer


Merci de me laisser un commentaire, cela me fait tellement plaisir de savoir ce que vous pensez !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...