vendredi 4 octobre 2013

Carnets de voyage à Turin, en Italie.

Le week end dernier, j'ai été invitée en compagnie d'une quinzaine de blogueurs influents à Turin en Italie (dans le Piémont), pour un fabuleux week-end de découverte.
Week-end chargé, au pas de course pour découvrir cette ville charmante, qui m'a rappelée Lyon, la ville de mon enfance: des immeubles aux ocres patinés et délavés, le fleuve Pô qui donne parfois l'impression d'être au bord du Rhône ou de la Saône, une architecture pas très éloignée de l'architecture savoyarde et lyonnaise, notamment le baroque piémontais où les constructions ne sont pas peintes, et dont le seul autre exemple au monde se trouve à Lyon (il s'agit de l'église Saint-Bruno des Chartreux, encore un lieu de mon enfance ou plutôt de mon adolescence...), des similitudes culinaires...mais aussi beaucoup de différences qui font de l'Italie un pays décidément sacrément attachant.
Pas facile de faire un carnet de voyage avec une boite d'aquarelle et un pinceau quand on visite la ville en compagnie de jeunes geeks qui twittent plus vite que leur ombre et publient leurs photos sur instagram ou facebook en un éclair.

Pour compenser mon mode escargot, j'ai du dessiner à table, échapper à quelques visites, attendre pour prendre la dernière voiture (et au passage attraper un sacré coup de froid), aussi mes trois carnets accordéon demandent à être fignolés avant d'être montrés. En attendant, je vous propose cette petite palette de couleurs automnales italiennes, qui se déroule comme un ruban, un peu à l'image des carnets accordéons que j'affectionne tant. Je vous montrerai mes carnets de voyage dans un prochain article.

Si vous avez envie de découvrir l'Italie, n'hésitez-pas à commencer par Turin, c'est une ville très attachante et si elle est moins touristique que Rome, Florence ou Venise, elle n'en a pas moins de charme et peut être même un air plus authentique.

De nombreux musées vous attendent (entre autres, un musée sur l'archéologie égyptienne internationalement réputé et un incroyable musée du cinéma), de magnifiques palais (palazzo), 18 km d'arcades pour vous promener à l'abri de la pluie ou du soleil (et faire du shopping, si vous aimez les vêtements élégants bien coupés et les belles chaussures, vous aurez un coup de coeur dans chaque vitrine), des restaurants de cuisine traditionnelle italienne (un régal), des cafés typiques où déguster un chocolat chaud et autres douceurs, d'innombrables terrasses où prendre un verre le soir, et même un slow fast food dont  je vous reparlerai.
Je remercie la SNCFIncoming expériencel'hôtel Crimea (qui a rapidement changé notre chambre 103 qui empestait le tabac, était désuète et donnait sur une rue bruyante pour la chambre 229, spacieuse, non fumeur, donnant sur une cour intérieure et à la salle de bain design), l'Office du Tourisme de Turin, Chiara, Erica et Sylvia, nos adorables hôtesses italiennes et tous les sympathiques blogueurs présents pour ce petit week-end #turinpourmoi.



2 commentaires:

  1. j'ai bien suivi le voyage sur les réseaux sociaux et ça avait l'air top ! on attend tes carnets avec impatience ...

    RépondreSupprimer
  2. Ah quelle bonne idée de mettre "piu bella cosa" en fond sonore, Eros Ramazzotti, je l'adore et je l'ai vu 4 fois en concert dont 2 fois à Rome, incroyable, un autre charme de l'Italie... Bon sinon, j'ai quand même lu ton article. Et je conseille vivement le musée du cinéma, j'étais dans mon élément forcément.

    RépondreSupprimer


Merci de me laisser un commentaire, cela me fait tellement plaisir de savoir ce que vous pensez !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...