mardi 14 mai 2013

Carnet de voyage au bord du fleuve jaune





Un petit air de Chine...
Et, oui, voici le "fameux carnet chinois resté en Chine"... 50 cm de haut sur plus de 10 mètres de long (certains Tribulants ont mesuré 13 mètres, j'avoue ne pas savoir exactement), mais un grand accordéon impossible à tenir d'une main, ce qui veut dire impossible de dessiner debout avec puisqu'il faut systématique le poser.
Le poser par terre:
- le vent l'emporte...
- les gens marchent dessus...
- un bébé a même fait pipi sur le carnet de l'un d'entre nous.
- et en cas de pluie, c'est la galère à replier en toute vitesse...
Sans parler des gens qui viennent regarder, prendre des photos, se mettent accroupis devant vous (cachant ce que vous êtes en train de dessiner)...
Par contre, j'ai beaucoup aimé ce format pour dessiner des panoramiques, c'est aussi idéal pour prendre du recul sur son travail.
Nous avons passé une journée au bord du fleuve jaune (qui n'a de jaune que le nom, vous vous en doutez)...
A ce stade, j'en étais encore au début du carnet (nous sommes restés 3 semaines en Chine, à Jinan, dans le Shandong), je tâtonnais encore par rapport à la technique idéale pour maîtriser le papier buvard qui rendait difficile le travail à la plume comme à l'aquarelle...
Petit à petit, j'ai trouvé comment m'approprier ce papier compliqué et en tirer partie...
J'espère que cela vous plait !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Merci de me laisser un commentaire, cela me fait tellement plaisir de savoir ce que vous pensez !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...